2 dates à venir

Les 4 et 5 février 2022

La Filature

Mulhouse (68)

Le 20 avril 2023

Théâtre de Sartrouville Yvelines - CDN

Sartrouville (78)

Médias

LE THEOREME DU PISSENLIT

Yann Verburgh / Olivier Letellier / Création 2023

Distribution et équipe artistique

De Yann Verburgh
Mise en scène Olivier Letellier
Interprétation Fiona Chauvin, Anton Euzenat, Perrine Livache, Alexandre Prince, Antoine Prud'homme de la Boussinière 
Assistante à la mise en scène Marion Lubat
Création lumières Jean-Christophe Planchenault
Création sonore Antoine Prost 
Assistant son Haldan de Vulpillières
Scénographie-accessoiriste Cerise Guyon
Accessoiriste, régisseuse plateau Elvire Tapie
Costumes Augustin Rolland 
Régie générale Celio Menard
Régisseurs lumière en alternance Arthur Michel et Jean-Christophe Planchenault  
Régisseurs son en alternance Haldan de Vulpillières, Celio Menard, Arnaud Olivier
Régisseurs plateau en alternance Brahim Achhal et Elvire Tapie

Théâtre de récit et d'objets / À partir de 9 ans
Durée 1h

Résumé

" Dans le Théorème du Pissenlit, je souhaite aborder les thèmes de l’amitié, des rapports intergénérationnels, de la nature comme terrain de jeu salvateur et de l’imagination comme outil de désobéissance face à une autorité injuste et destructrice des libertés fondamentales. " Yann Verburgh

« Imagine ! » Au Pays-de-la-Fabrique-des-Objets-du-Monde, Tao et Li-Na habitent le village du rocher. Leurs parents partis travailler à la ville, les deux enfants vivent avec les anciens et s’amusent, livrés à euxmêmes et libres de leurs jeux. Mais le jour de ses 13 ans, Tao doit quitter le village. Désespérée, Li-Na part sur les traces de son ami et, au terme d’un périlleux voyage, le retrouve, épuisé par l’usine. Elle rejoint la chaîne et rencontre d’autres gamins, tout comme lui, éteints. Pour dénoncer le travail illégal des enfants, Li-Na commet la plus fantasque des insurrections.

Alertés par les questions de liberté, d’union et de désobéissance, Olivier Letellier et Yann Verburgh sont convaincus qu’un geste poétique peut engendrer d’incroyables conséquences politiques. L’histoire qu’ils façonnent met en rapport les objets manufacturés et le conditionnement des imaginaires. Portant le récit en chœur et en corps, quatre comédien·nes et un diaboliste convient directement le spectateur à imaginer un ailleurs. D’une voix, ils affirment qu’une simple parole peut être révolutionnaire.

Dans la presse : 
20 mai 2022 La terrasse 

Production Le Théâtre du Phare puis Tréteaux de France - Centre dramatique national, direction Olivier Letellier
Coproductions (en cours) Le Grand T théâtre de Loire-Atlantique, Le Théâtre de la Ville Paris, La Filature Scène Nationale Mulhouse, Espace des Arts Scène Nationale Chalon-sur-Saône, Théâtre de la Manufacture CDN Nancy Lorraine, Le Quai CDN d’Angers, La MAC Créteil, Le Grand Bleu Lille, Ville de Fontenay-sous- Bois, CDN de Sartrouville
Avec le soutien (en cours) La Scène Nationale Bayonne, Le Canal théâtre du Pays de Redon scène conventionnée d’intérêt National art et création pour le Théâtre, L’Équinoxe scène nationale de Châteauroux