Revue paradoxale

Spectacle-cabaret d'Evelyne Loew - Mise en scène de Gérard Chabanier / Création 2016

Distribution et équipe artistique

Texte Evelyne Loew et Gérard Chabanier 
Chansons écrites par Gérard Chabanier
Composition des chansons Hervé Devolder

Distribution : Marc Schapira - Valérie Dablemont - Cécile Leterme - Julien Renon - Patrick Laviosa 
Au piano Patrick Laviosa

Un production Tréteaux de France - Centre dramatique national

 

Diffusion du Spectacle Contact  
Edouard Chapot
01 55 89 12 56 – 06 33 10 75 54 – edouard.chapot@treteauxdefrance.com

Résumé

La Revue est un genre populaire et divertissant qui est toujours en relation directe avec l’actualité.

Paradoxale : voilà un excellent stimulant pour la réflexion ! Le paradoxe aiguillonne, le paradoxe cristallise une complexité inattendue, le paradoxe est un gain de réalité rétif aux idées du moment, le paradoxe est une source d’étonnement, de curiosité, d’amusement.

Dans notre Revue revue, nous croiserons trimeurs et flâneurs, rêveurs et bosseurs, constructeurs et destructeurs, scieurs de long et serviteurs, et bien d’autres… Pourquoi ne pas traiter du thème du travail et de sa valeur à travers une forme colorée, festive et rythmée ?

Note d'intention

Argument :
Les bouleversements, les paradoxes du début du XXIème siècle dans le champ du travail et de la valeur, les petites et grandes choses dont nous avons vécu les révolutions seront autant de raccourcis abrupts et amusants qui poseront par eux même, sans explications complémentaires, des questions d’aujourd’hui.
Il s’agira de laisser naître dans l’imagination du spectateur, les inquiétudes, les sourires devant les merveilles et les contradictions de notre temps.

Le texte, la musique :
La revue s’appuiera sur des textes déjà écrits, (extrait de pièces, poèmes, essais etc) qui seront adaptés. D’autres parties seront originales.
Les chansons seront également originales (texte et musique). Leurs styles musicaux seront divers (tango, java, chansons ouvrières, etc...). Elles seront le plus souvent chantées collectivement mais aussi avec des solos.
Le ton général de la revue alternera entre poésie, émotion et burlesque.

Plusieurs séquences :
Les métiers et leurs gestes. Le travail, les luttes ouvrières, le temps, le voyage d’un poisson autour du monde, le défilé des maladies professionnelles, les nouvelles technologies etc.

Distribution :
Deux comédiens 
Deux comédiennes
Un ou une pianiste comédien ou comédienne qui sera un meneur ou une meneuse de revue.

Le jeu :
A la fois personnages et témoins, les comédiens s’adresseront directement au public, en parlant ou en chantant. Leur jeu sera stylisé. Il demandera aux acteurs et actrices un vrai travail corporel.

Scénographie :
Avec des moyens simples (rideaux, lumières) Il s’agira d’inventer sur un plateau presque nu (à l’exception d’un piano) un univers où les époques et les lieux se mélangent.

Les costumes :
Les costumes ou éléments de costumes définiront les époques. L’ensemble ne sera pas forcément réaliste.