Faire Forêt

Résumé

VARIATIONS BARTLEBY
GRAND SPECTACLE POPULAIRE
À partir de 14 ans
« Je préférerais ne pas » : un pas de côté qui bloque tout le système.

 

De Simon Grangeat | Mise en scène de Solenn Goix | Assistante à la mise en scène Judith d’Aleazzo | Avec Virgine Lavalou, Julien Leonelli, Sylvain Méallet, Patrick Palmero, Chani Sabaty | Durée 1h30

 

Dans le centre d’affaires d’une grande métropole, les collaborateurs accueillent dans un open space leur nouveau collègue, Beltray. Tous paraissent très occupés et le travail ne manque pas pour le dernier arrivé. Mais, dans cette ambiance très corporate, Beltray sent qu’une faille est en train de s’ouvrir : la forêt l’appelle… A l’instar du héros melvillien, Beltray dit « je préférerais ne pas » et c’est une brèche dans le monde si fermé de l’open space. Existe-t-il une zone où se défendre ? Peut-on retrouver le temps de l’humain en faisant un pas de côté ?

« C’est cet “effet Bartleby” qui m’intéresse. Plutôt que de faire une énième adaptation de la nouvelle, j’ai proposé à Simon Grangeat, dont l’écriture est éminemment politique, d’explorer le lien entre un employé d’un “bullshit tjob” et un zadiste, ou comment un rond-point occupé devient une forêt où l’on peut enfin construire sa cabane… » Solenn Goix